asbl

Historique

 

 

L’Association pour la Promotion des Sociétés d’Art Musical, mieux connue sous le sigle « APSAM » fut fondée le 23 janvier 1973 ; elle est la plus jeune des fédérations musicales du pays.  Elle regroupe, actuellement, 67 sociétés musicales, instrumentales et vocales dans la partie francophone de la province de Liège et dans certaines communes limitrophes. Ce mouvement musical est agréé par la Direction générale de la Culture comme « Organisation régionale d’Education permanente ».

 

L’APSAM fut créé dans les remous de la grave crise existentielle que traversa la Confédération Musicale de Belgique (CMB) début des années 70, époque de la communautarisation de la Belgique. 

 

C’est dans l’arrondissement de Verviers, dans les entités communales de Baelen, Plombières et Welkenraedt, où la profusion des sociétés musicales, instrumentales et vocales a toujours été remarquable, que l’APSAM a pris son essor.

 

Douze harmonies et fanfares, aussitôt secondées par dix chorales et un cercle d’accordéonistes, s ‘associent  au début de janvier 1973 pour former une association dont les objectifs principaux sont de sauver et de redresser des organismes musicaux en difficulté, de rechercher des droits des sociétés fédérées relatifs à l’attribution des subventions officielles du Ministère et de la Province, et ainsi permettre à nos ensembles musicaux de s’épanouir.

 

Au départ, l’association s’intitule « Groupement des neuf Communes », faute d’autre appellation, mais dès le 21 mai de cette même année, elle trouve sa dénomination définitive, « Association pour la Promotion des Sociétés d’Art Musical » avec le sigle « APSAM ».

 

Ce jeune mouvement musical enregistre une extension prodigieuse et s’étend, bientôt, aux quatre coins de la province et même au-delà.  L’APSAM s’impose partout avec ses activités culturelles dont profitent non seulement ses affiliés, mais aussi, tous les organismes musicaux de la Wallonie.

 

Paul Sana compose, en 1975, la marche officielle de l’APSAM intitulée « Union des Cœurs » et éditée par la Maison Andel d’Ostende.

 

Cette même année, l’APSAM est agréée par la Direction Générale de la Culture comme « Organisation régionale d’Education Permanente ».  Cette consécration officielle entraîne la reconnaissance des sociétés affiliées par l’attribution de subventions annuelles de fonctionnement.

 

Depuis sa création, l’APSAM organise chaque année des « Festivals Musicaux » qui permettent de rassembler, en toute convivialité, plusieurs de ses ensembles vocaux et instrumentaux.

 

Léopold Denis, à l’époque vice-président, dote la fédération d’un drapeau inauguré lors du Festival Musical de Membach, en 1976, qui réunit 54 sociétés de l’APSAM.

 

1977 voit la création du  « Festival provincial permanent », composé de nombreux volets de quatre concerts de qualités aux quatre coins de la Province. 

 

Depuis sa fondation, l’APSAM met tout en œuvre pour établir des contacts amicaux avec les autres fédérations musicales de Wallonie.  Cette entente donne le jour à l’AMI (Association Musicale Inter fédérale) le 27 juin 1981. C’est sur les bases de cette dernière que grâce aux efforts déployés de part et d’autre, le 25 juin 1991 voit la création, à Namur,  de l’Union des Sociétés Musicales  de la Communauté française (USM) regroupant depuis les six fédérations musicales de la Wallonie et Bruxelles.

 

Notons que les activités de l’APSAM ne se limitent pas à l’organisation des Festivals mais également à des assemblées générales, des séances de travail, des cercles d’études, des stages musicaux pour chefs et musiciens, sans oublier des auditions musicales, en collaboration avec la Direction Générale de la Culture, qui permettent le classement des sociétés et éventuellement leur reconnaissance comme « groupe producteur » des « Tournées Art et Vie ».

 

L’APSAM est affiliée à l’UMI (Union Musicale Interrégionale) dont le siège se trouve à Luxembourg.  Elle permet à ses sociétés de bénéficier de contacts sur le plan international.

 

Depuis 1987, l’APSAM édite un périodique intitulé « Apsam-Info », elle a également son propre service d’assurances et de distinctions honorifiques.

 

Pour son 20ème anniversaire, en 1993, elle organise un grand festival musical à Gemmenich regroupant 1.500 participants.

 

En 1998, à l’occasion de son 25ème anniversaire, dans le cadre de l’UMI, l’APSAM organisa en janvier un festival musical international à Membach auquel participèrent des sociétés musicales françaises, allemandes et luxembourgeoises.

 

Durant cette même année, pendant les week-ends des mois de juillet et d’août, un festival musical Apsam a été également organisé à Salm-Château. Au cours de six week-ends, plus de 2.000 exécutants, instrumentistes et choristes, ont animé la vie culturelle locale.

 

L’année suivante fut une année assez sombre pour l’APSAM. En effet, après une longue maladie, son Secrétaire - Trésorier et membre fondateur, Joseph BECKERS décéda le 13 décembre.

 

Suite à ce décès il fallut réunir les archives, tout réorganiser, séparer les fonctions, de Secrétaire et Trésorier, moderniser la gestion.  Jean-Claude CARTIAUX devint Secrétaire et Joseph DROOGHAAG Trésorier.  Cette réorganisation en profondeur se termina fin 2001 par la mutation de l’APSAM de société de fait en ASBL.  Les statuts furent adoptés par l’Assemblée Générale du 1er octobre 2001 et publiés au Moniteur le 31 janvier 2002.

 

En 2002 la tendance structurelle de la baisse des sociétés affiliées, entamée dans les années nonante, a été stoppée ; quatre nouvelles sociétés se sont affiliées pour porter le nombre à 67.  Cette année on observa également une augmentation assez sensible des activités musicales. Quatre festivals musicaux ont été organisés, à Waremme – Gemmenich – Liège – et Fouron–St-Martin.  Il faut également souligner l’initiative novatrice de l’Harmonie de Fouron–St-Martin qui pour la quatrième fois organise un Festival destiné aux orchestres de jeunes de nos sociétés.  En plus de ces activités musicales, il faut noter lancement du

 

 

Concours de composition APSAM 2003.

 

Ce concours, organisé pour le 30ème anniversaire de l’APSAM, avait pour objectif d’enrichir le répertoire destiné aux sociétés de type Amateur.  L’œuvre imposée était une Cantate pour Harmonie ou Fanfare et Chœur à quatre voix sur la thématique de la Paix.

 

Doté de quatre prix, 2.500 – 1.000 – 750 et 500 euros il s’est clôturé par la création des oeuvres primées au cours d'un concert de gala le 22 novembre 2003 au « Forum des Pyramides » de Welkenraedt cœur de la région qui vu naître l’APSAM. Ces créations furent confiées à six sociétés d'envergure de l’APSAM ; deux harmonies et quatre chorales.

 

Le succès de ces œuvres fut tel que depuis lors, elles sont régulièrement réinterprétées.

 

Les activités de 2003 ne se sont pas limitées au concours de composition. Avec la collaboration de la Société Royale de Chant l’Emulation de Verviers, un Festival Choral a été  organisé.

 

Ceci était nouveau pour l’APSAM ; on peut espérer que cette initiative va contribuer à l’essor de ce genre musical trop souvent relégué, à tord, au second plan.